Livraison 10$ partout au Canada ou gratuite
avec tout achat de 75$

Le lait d’ânesse

Le lait d’ânesse
appelé aussi
l’or blanc

Comme tous les animaux, l’ânesse produit du lait lorsqu’elle donne naissance à un petit. Alors qu’une vache produit en moyenne 25 litres de lait par jour, les ânesses quant à elles produisent 2 à 4 litres par jour. On comprend mieux pourquoi le lait d’ânesse est appelé l’or blanc de la cosmétique. Il est rare et précieux.

lait-d-anesse-les-douceurs-de-mulane

Propriétés reconnues
depuis l’antiquité!

Connaissez-vous la légende de Cléopâtre?
Dans l’antiquité Cléopâtre était connue pour sa grande beauté, la légende veut que ses bains remplis de lait d’ânesse fussent responsables de sa peau somptueuse. Il fallait traire 700 ânesses pour remplir son bain. Légende ou pas, le lait d’ânesse a traversé les millénaires en conservant sa luxueuse réputation. Voilà pourquoi vous devriez ajouter celui qu’on surnomme « l’or blanc des cosmétiques » à votre routine beauté.

Antirides, hydratant et ami des peaux sensibles, ses bienfaits sont renommés

Le lait d’ânesse est un précieux ingrédient cosmétique. Pauvre en matières grasses mais riche en vitamines (A, B2, E et surtout en vitamine C), il possède des propriétés ultra hydratantes et ré-équilibrantes, idéales pour tous les types de peau. Il stimule la synthèse du collagène, indispensable à l’élasticité et à la fermeté de l’épiderme. Il contribue ainsi à régénérer la peau en profondeur.

Le lait d’ânesse est un tenseur naturel et un excellent produit pour ralentir le vieillissement cutané! Sa composition exceptionnelle en protéines, phospholipides, céramides et glucides lui confère des propriétés adoucissant pour les peaux sensibles. Il est réputé pour lutter contre l’acné et certains problèmes de peau tels que le psoriasis et l’eczéma. Sa douceur calme les peaux les plus réactives qui ont tendance à rougir.

La gestation
de l’ânesse

L’ânesse est gestante durant 12 mois, lorsqu’elle met bas elle produit du lait afin de nourrir son petit. Il est indispensable d’attendre que l’ânon atteigne deux mois avant de traire l’ânesse. L’ânon doit bénéficier de tout le lait maternel pendant cette période pour bien se développer. La traite est faite dans le plus grand respect de l’animal. Au moment de récolter le lait nous séparons le petit de la mère par une simple clôture. Cette courte séparation permet à l’ânon de socialiser avec les autres ânes. Au bout de 15 jours, l’ânon goûte l’herbe avec sa mère, puis il diminue en grandissant son alimentation en lait. L’ânesse donne du lait durant 8 à 12 mois. Ce lait est précieux puisqu’il est la matière première des produits Les Douceurs de Mulâne. .

Abonnez-vous à notre infolettre

Soyez à l’affût de nos nouveautés